La Nouvelle République – Une Tourangelle veut “connaître la vérité”

Emma est un bébé qui ne pleure presque jamais. Pas même lorsqu’elle a eu la diarrhée durant trois semaines, début décembre. « Elle était juste un peu grognon, se souvient Anne-Sophie Cosson, sa maman. Mais avec son papa, nous avons eu très peur. » La famille habite Saché, au sud de l’Indre-et-Loire. Lorsqu’Emma tombe malade, elle est âgée de trois mois. Après deux jours d’interrogations, ses parents sont fixés le 2 décembre : le lait consommé par leur fille fait partie des premiers lots soupçonnés d’être contaminés à la salmonelle et rappelés par Lactalis.
Dans son malheur, Emma a une chance : elle est traitée depuis quelques jours pour une otite, et l’antibiotique administré pour la soigner est similaire à celui utilisé contre les salmonelles. Son cas ne nécessitera pas d’hospitalisation, mais le nourrisson connaîtra trois semaines éprouvantes, à raison de trois à cinq diarrhées par jour. « Sur un bébé aussi petit, cela aurait pu être bien plus grave », frémit Anne-Sophie Cosson.

 

Lire l’article complet…

Suivez-nous et partagez nos actualités :