Les parents se regroupent et contre-attaquent

S’unir pour mieux réagir. Souvent désemparés, éparpillés aux quatre coins du territoire, les parents des bébés victimes du lait contaminé à la salmonelle mènent désormais un combat commun. A l’initiative d’un papa de 33 ans, Quentin Guillemain, une action de groupe devrait être entamée en justice. Sa fille Linette, deux mois et demi, a consommé du lait potentiellement infecté. Et même si son enfant n’est pas tombée malade, cet habitant de Seine-Saint-Denis a décidé de porter plainte le 10 décembre.

Individuellement d’abord, contre le groupe Lactalis et sa pharmacie. Ses chefs d’accusation : « non-assistance à personne et danger et mise en danger de la vie d’autrui ». En parallèle, il a lancé un courriel destiné à recueillir les témoignages des victimes. Lundi, plus de 300 parents avaient écrit à cette adresse.

Lire l’article complet…

Suivez-nous et partagez nos actualités :

Sébastien

Sébastien est le créateur et le webmaster de ce site.