Sécurité sanitaire infantile – L’AFVLCS rencontre 3 ministères

L’AFVLCS rencontrera ce mardi 23 avril, le Ministères de l’Economie et des Finances, le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et le Ministère de la Santé.

Cette rencontre sera l’occasion pour l’association de faire le point sur les suites de l’Affaire Lactalis mais également d’aborder pour la première fois avec les autorités, l‘autre contamination de laits infantiles (notamment de la marque MODILAC) produits en Espagne et vendus en France ayant fait, depuis 2010, plus de 290 victimes.
L’AFVLCS exige de la part des autorités françaises des mesures concrètes pour mettre fin à ce scandale sanitaire, alors que plus d’un an après l’Affaire Lactalis, aucune mesure n’a été prise. Pire, la Cour des comptes, dans un rapport sur la sécurité sanitaire de l’alimentation rendu public en février 2019, indique que les textes d’application permettant la mise en oeuvre des obligations légales de transmission à l’administration de résultats d’analyses non conformes ne sont toujours pas adoptés, compromettant ainsi les faibles avancées en la matière.
La transparence est indispensable sur les contrôles menés par l’Etat dans les établissements produisant ou conditionnant les poudres de laits infantiles à l’automne dernier. Une règlementation européenne plus stricte doit être mise en oeuvre pour la production industrielle de laits infantiles.
Enfin, préoccupée par la sécurité sanitaire de nos enfants, l’AFVLCS signalera son inquiétude quant à la récente publication par l’ANSES d’un rapport mentionnant la présence de substance chimiques cancérigènes et mutagènes dans les couches jetables pour enfants et demandera là aussi des mesures immédiates de l’Etat à l’encontre des fabricants.
Suivez-nous et partagez nos actualités :