Lactalis est une multinationale française de l’industrie agroalimentaire, présente principalement dans le secteur des produits laitiers. Le groupe est le 1ᵉʳ acteur mondial des produits laitiers, le 3ᵉ acteur mondial des produits laitiers bios, le 18ᵉ groupe agroalimentaire mondial et le 1ᵉʳ en France. Il est également le 1ᵉʳ groupe sur le marché des fromages dans le monde. Comment est-il né et comment a-t-il évolué jusqu’à nos jours ?

lactalis

Les débuts

Le 19 octobre 1933 marque le début de l’aventure Lactalis. André Besnier fabrique ses 17 premiers camemberts façonnés avec 35 litres de lait collectés dans les alentours lavallois. La première page de l’histoire de l’entreprise est écrite, la Société personnelle André Besnier vient de voir le jour.

Très vite, André Besnier s’entoure de collaborateurs qui l’accompagnent dans cette aventure fromagère. « Le Petit Lavallois », première marque donnée à ses camemberts, avec son étiquette emblématique du Laval médiéval, devient synonyme de qualité.

En 1972, convaincu du potentiel de la marque Président et de son camembert, son fils Michel Besnier fait un pari audacieux en construisant ex nihilo une fromagerie moderne qui lui est entièrement dédiée à Domfront, dans le bocage normand. Dotée des dernières innovations, la fromagerie de Domfront reste emblématique et devient la plus importante fromagerie de pâtes molles.

Parallèlement, en 1984 et en 1985, Michel Besnier poursuit ses investissements dans l’outil industriel et construit à Laval, un site de fabrication de yaourt. À Charchigné, dans le nord de la Mayenne, il met sur pied une fromagerie dédiée à l’emmental.

Enfin, il eut une dernière acquisition dans les années 1980. C’est celle de Lactel qui devient rapidement la marque phare de l’entreprise pour le lait de consommation.

L’expansion dans toute l’Europe

Le développement de l’activité de l’entreprise lui souriant, Michel Besnier décide de poursuivre sa croissance vers l’Est, en Ukraine et en Pologne, mais aussi en Égypte puis en Italie.

En 1990 en France, deux grandes entreprises rejoignent le groupe Besnier : son historique concurrent Bridel et la Société des Caves de Roquefort. En 1999, l’entreprise Besnier prend le nom de Groupe Lactalis pour répondre à son internationalisation, car cela est plus facile à comprendre et à prononcer sur les cinq continents.

Enfin, la même année à Laval, sur les lieux de la fromagerie historique, Michel Besnier inaugure le Lactopôle André Besnier pour rendre hommage aux métiers du lait et retracer l’histoire de l’industrie laitière.

Un rythme de croissance soutenu

La nouvelle décennie débute tristement avec la disparition de Michel Besnier, un événement brutal pour tous ses collaborateurs. L’entreprise conserve son actionnariat intégralement familial, les rênes étant reprises par son fils, Emmanuel Besnier.

En dépit d’un contexte difficile dû à la crise économique depuis 2008, le Groupe Lactalis maintient un rythme de croissance soutenu depuis les années 2000. Les deux faits majeurs de cette période datent de 2006. Ce sont respectivement l’acquisition en Italie du fleuron Galbani, et en Europe, la création de la joint-venture avec Nestlé pour les produits frais. Elle permettra aux marques et particulièrement à La Laitière de renouer avec la croissance rentable.

L’année suivante, le leader croate des produits laitiers Dukat rejoint le Groupe Lactalis.

L’expansion dans le monde

Après l’Italie, l’Espagne devient un pays majeur pour le Groupe Lactalis en 2010, du fait de l’acquisition successive de trois acteurs laitiers ibériques. Ce sont Forlasa, Puleva et Sanutri, respectivement présents sur les marchés du fromage, du lait de consommation et de la nutrition infantile. Sur ce dernier marché, le Groupe Lactalis devient chaque année davantage un acteur majeur, notamment avec sa marque Celia.

2011 a propulsé le Groupe lavallois au premier rang mondial des produits laitiers, grâce à la prise de position majoritaire du leader italien du lait de consommation. Parmalat, puisque c’est de lui qu’il s’agit, compte 14 000 salariés et réalise alors un chiffre d’affaires de plus de 4 milliards d’euros. L’entreprise, présente mondialement dans des territoires où le Groupe Lactalis n’est pas ou peu implanté, offre donc une parfaite complémentarité.

Le Groupe Lactalis ainsi dimensionné peut poursuivre sa croissance dynamique et rentable à la fois sur ses marchés historiques matures et dans les pays émergents. Le lait de consommation devient la seconde catégorie forte du Groupe qui reste avant tout fromager.

En 2013, Lactalis s’est renforcé en Europe du Sud-Est avec la prise de position majoritaire dans la société slovène Ljubljanske Mlekarne, leader local des produits laitiers.

En 2014, il poursuit son développement en Australie, avec la société Harvey Fresh qui lui permet de couvrir toutes les catégories laitières sur l’ensemble du territoire australien. Cette année marque également les premiers pas du Groupe en Inde, avec l’acquisition de Tirumala, acteur laitier important du Sud-Est du pays.