Lactalis est le premier groupe alimentaire en France. Une grande partie de sa production est tournée vers les produits laitiers. Ces derniers ont d’ailleurs fait l’objet d’un scandale dernièrement. En effet, l’usine Lactalis de Craon a produit du lait contaminé aux salmonelles. Celui-ci a fait une quarantaine de victimes, majoritairement des bébés. Ces derniers regroupés en association ont mené des actions contre ce géant de l’agroalimentaire. Focus sur cette histoire.

lactalis

Retour sur le scandale Lactalis

En 2017, le groupe Lactalis a été touché par un scandale sanitaire. À l’origine, de la salmonelle a été découverte dans du lait maternisé produit à l’usine de Craon située en Mayenne. Ce lait a été bu par plusieurs bébés dont 38 sont tombés malades d’après le ministère de l’éducation. Dès lors, le groupe a été contraint d’arrêter la production de cette usine d’une part. D’autre part, il a dû rappeler la production de lait infantile qui était issue de ladite usine.

Ce scandale a eu de lourdes conséquences sur le groupe. D’après son président, Lactalis a perdu 300 millions d’euros cumulés sur les résultats des années qui ont suivi le scandale. Cela est premièrement dû à l’arrêt de l’usine de Craon. Aussi, le géant laitier a dû investir 12 millions d’euros de travaux dans ladite usine. Enfin, Lactalis a accordé des indemnisations pécuniaires à ses victimes.

Les victimes du groupe Lactalis

Le scandale Lactalis a fait des victimes dans plusieurs familles. Vingt-cinq (25) d’entre elles se sont d’ailleurs organisées en association afin de s’adresser au groupe. C’est suite à cela qu’elles ont reçu une compensation financière.

Par ailleurs, une association de victimes de Lactalis s’est donnée un certain nombre de missions. Dans un premier temps, elle prône le rassemblement des familles des consommateurs du lait contaminé aux salmonelles. De plus, elle vise à promouvoir :

    ```
  • l’entraide,
  • le soutien moral et
  • la solidarité entre les victimes de Lactalis.
  • ```

De même, l’association a pour mission la mise en commun des moyens et compétences de ces dernières. Cette union des forces est nécessaire pour mieux défendre les droits des familles des victimes.

Via leur association, elles se donnent aussi pour mission d’informer les autorités et le public à l’avenir. Pour cela, elles comptent diffuser toutes informations relatives à la présence de salmonelle dans le lait infantile. L'association permet également d'avoir des nouvelles des différentes victimes et de savoir ce qu'elles sont devenus après ce scandal.

Pour finir, l’association va assister les familles des nourrissons ayant été exposés à la salmonelle. En outre, elle se charge de participer à la prévention des risques d’une nouvelle contamination de lait infantile.

Les actions des victimes de Lactalis contre le groupe

Dans le cadre de leurs missions, les victimes de Lactalis ont mené certaines actions contre le groupe laitier. Elles ont ainsi exigé des inspections régulières et inopinées dans les usines Lactalis en plus de demander l’ouverture d’une enquête.

L’ouverture d’une enquête sur Lactalis

Le scandale de la salmonelle qui a affecté Lactalis aurait été causé par des « méthodes frauduleuses » du groupe. Suite à ces révélations, une association des victimes de Lactalis a demandé l’ouverture d’une enquête. Cette dernière servirait à vérifier les actes frauduleux évoqués. Il s’agirait notamment du « recyclage de fromages tombés au sol » et du « mouillage du lait ». Ces faits ont été révélés par un média d’investigation.

Si ces révélations de fraude se révélaient exactes, le groupe Lactalis devra faire l’objet de poursuites judiciaires et sanctions adéquates. Cela aboutirait certainement à des millions d’euros de dédommagement et à d’importants travaux de restructuration. Mais en attendant, le parquet devra se saisir de cette affaire et prouver ces allégations. Après ce scandal Lactalis a évidemment subit une perte financière consécutive.

L’organisation d’inspections régulières dans les usines de Lactalis

La dernière action majeure des victimes de Lactalis est l’organisation d’inspections régulières et inopinées dans les usines du géant laitier. Ces inspections permettront de détecter les contaminations ponctuelles des produits. Les résultats qui en seront issus seront ensuite transmis aux services de la préfecture de Mayenne.

Par ailleurs, le préfet de Mayenne doit immédiatement être informé de toute détection de salmonelle lors de ces inspections régulières. C’est ainsi que les risques de contaminations et d’autres scandales seront évités au sein du groupe Lactalis.

En somme, il faut retenir que le scandale de lait contaminé à la salmonelle a fait plusieurs victimes. Celles-ci se sont organisées en association pour efficacement défendre leurs droits. Depuis lors, elles mènent des actions contre le groupe Lactalis et vis-à-vis des autres victimes.